Le livre

Un livre sur le kintsugi et son utilisation thérapeutique

S’accepter, se réparer, sublimer ses fêlures

NOUVEAU !

Le livre sur le kintsugi

Vous pouvez acheter le livre dans votre librairie préférée

Je ferai des signatures ici

  • Payot Vevey le 15 octobre de 10h à 11h30
  • Payot Lausanne le 22 octobre de 14h30 à 16h
  • Journée entière chez Meylan bijouterie à Vevey le 25 novembre 2022 (le programme)

Au Japon, les objets ont
un esprit, une essence

Ce n’est pas une âme comme nous l’entendons à l’occident, mais plutôt une étincelle de vie donnée lors de la création de celui-ci.

Et, ces objets « habités », utilisés vieillissent et se cassent parfois.
Alors, afin de prendre soin de ces « ancêtres » les japonais font réparer leurs objets par la technique du kintsugi.

Ils demandent à un artiste spécialisé dans ce travail de « recoller » les morceaux et de montrer la cicatrice avec de l’or 24 carats ou de l’argent, afin de pouvoir encore utiliser la céramique. Car celle-ci ne devient pas « oeuvre d’art » mais est utilisée dans le quotidien.

Cette manière de penser la cassure, la beauté de ce qui vieillit, se casse
c’est la philosophie du wabi sabi. Et cette manière de réparer c’est le kintsugi.

Formulaire d'inscription

Une fois le bulletin d’inscription envoyé, celle-ci est fixe et le montant est dû.

Une annulation faite jusqu’à une semaine avant la date de l’initiation sera remboursée. De 1 semaine à 48h précédentes seule la moitié sera rendue. De 48h à la date fixée il n’y a pas de remboursement.