Cela fait déjà quelques temps que je vous parle du kintsugido, la voie de la réparation.

Ce mot est composé du « kinstugi » qui parle de réparation et de pose de l’or sur la cicatrice, et de « do » qui signifie « La voie » en japonais.

Le kintsugi est une technique ancestrale qui nous vient du pays du soleil levant. Elle est très utilisée et galvaudée parfois. Cependant, je ne peux pas défendre une manière de faire du kintsugi, cela ne m’appartient pas.

En créant le mot, et la marque « kintsugido », je peux vous faire entrer dans mon univers, où le kintsugi traditionnel a sa place, ainsi que l’usage que j’en fais d’un point de vue thérapeutique. Voilà, c’est comme ça qu’est née « la voie de la réparation ».

Mais qu’est-ce que je propose avec le kintsugido ?

J’ai développé toute une manière d’accompagner, de réparer les blessures intérieures en utilisant le kintsugi comme outil thérapeutique. Vous n’apprendrez pas la technique elle-même, mais je vous la mets à disposition pour que vous puissiez commencer le chemin magnifique, difficile et incroyable de la réparation.

Pour envelopper le tout, j’ai ajouté des touches d’art-thérapie plus conventionnelle, vous permettant de trouver vos ressources, vos outils et de vous soutenir dans ce processus de cicatrisation.

Je propose plusieurs modèles de kintsugido

Si vous voulez en savoir plus, allez ici : le kintsugido

Pour en savoir plus, c’est ici : le kintsugido individuel