« Apprends, travaille travaille travaille, le sens viendra ensuite » (pensée japonaise)

Le kintsugi est sacré pour moi. Entre l’arbre qui meurt en nous donnant sa sève, le charbon utilisé pour nettoyer et l’or déposé sur la réparation il y a une symbolique de la vie, mort, vie.

Et la vie m’est sacrée. J’ai appris le kintsugi il y a bien une dizaine d’année, je me disais qu’en trois jours ce serait fait…hahaha ! Mais quelle arrogance j’avais !

Le kintsugi c’est une pensée, un art qui s’inscrit dans la philosophie du wabisabi, la beauté de l’imperfection. Pour moi c’est apprendre l’humilité face au temps qui passe, au temps pris à réparer au temps du présent, là, maintenant. Quand je travaille je me centre, concentre, respire, médite presque. Mes idées cessent de vagabonder, elles restent attachées à ce que je fais au présent.

Elles ne s’envolent plus mais se calment et se déposent, tout comme l’or final.

Le kintsugi est essentiel à ma vie. Vous voulez découvrir cet art ?

Regardez ma vidéo sur le sujet ici : https://vimeo.com/515718562

Il reste des places pour l’initiation, 1er mai, 10 juillet, 14 juillet, etc. Les inscriptions c’est ici.

Pour les formations du 20 au 23 septembre, il n’y a que 4 places ! pour s’inscrire c’est .